Blogue

Coup d’œil sur TikTokMC

Ce que tout parent doit savoir sur cette appli virale

Il n’y a pas si longtemps (pas plus tard que l’an dernier), les ados voulaient juste devenir des stars de YouTubeMD. À présent, ils se passionnent à créer des clips de 60 secondes sur TikTok, une appli HYPER populaire qui mobilise chaque jour plus de 700 millions d’utilisateurs1 .

Les ados aiment partager ces courtes vidéos où ils font, généralement sur fond de musique, de la synchro, des duos comiques et des routines de danse. C’est pour eux un excellent moyen de s’exprimer et d’exercer leur créativité. Cependant, comme sur les autres plateformes de partage de vidéos, cela les expose aussi au risque de voir des scènes choquantes et de recevoir des messages venant d’inconnus, entre autres.

TikTok, c’est quoi?

TikTok est une appli permettant de partager de courtes vidéos.

Les utilisateurs peuvent créer des vidéos de 60 ou 15 secondes et les mettre en ligne sur leur page, mais ils peuvent également chercher des vidéos à regarder selon différents critères : créateurs populaires, catégories (comédie, animaux, sports) et mots-clics.

La diffusion en direct est également possible sur une base limitée2 . Cette option n’est offerte pour l’instant que dans quelques marchés témoins, mais un déploiement à grande échelle est prévu dans l’année à venir.

TikTok s’adresse à des utilisateurs de 13 ans et plus, mais il suffit d’indiquer une fausse date de naissance pour contourner la procédure de vérification d’âge3 .

Si la date indiquée correspond à un utilisateur de moins de 13 ans, celui-ci sera dirigé vers une section à part où il ne pourra regarder que des vidéos choisies, sans possibilité de commenter, de faire des recherches ou de publier ses propres vidéos.

Quels sont les risques?

  • Les vidéos ne conviennent pas toujours à un jeune public (langage explicite, images hypersexualisées, propos sur la drogue et l’alcool, thèmes liés à l’automutilation, etc.).
  • Lorsqu’un profil est public, tout le monde peut commenter les vidéos ce qui expose l’utilisateur à des remarques déplacées ou blessantes.
  • Les ados peuvent être tentés de prendre des risques ou de poser des gestes explicites pour gagner des abonnés ou recueillir des mentions j’aime pour une vidéo. Ils sont encore plus tentés de le faire dans le contexte d’un défi TikTok lancé par TikTok ou par la communauté4 . La plupart de ces défis relèvent de tendances virales futiles ou d’opérations de marketing, mais certains peuvent s’avérer dangereux. Plus tôt cette année, le défi #BrightEye a vu le jour après qu’un utilisateur de TikTok eût prétendu qu’on pouvait changer la couleur de ses yeux en les recouvrant d’un sac d’eau de Javel5 .
  • Lorsqu’un ado crée un compte TikTok, son profil de l’utilisateur est public par défaut6 . Cela fait en sorte que n’importe qui peut voir les vidéos qu’il met en ligne et le contacter directement.
  • Votre enfant peut désactiver l’option de téléchargement pour empêcher d’autres utilisateurs de conserver ses vidéos, mais cette précaution n’est pas à toute épreuve, car il est possible de capturer des images d’une vidéo et même d’enregistrer une vidéo au moyen d’un autre programme. Dès lors, ces images peuvent facilement être utilisées à mauvais escient pour mettre un ado dans l’embarras ou l’exploiter.

Conseils aux parents

  • Familiarisez-vous avec TikTok. Dans le Centre de sécurité de l’appli, une page pour les parents passe en revue les paramètres de confidentialité, la marche à suivre pour les signalements et d’autres ressources de sécurité en ligne. Une autre page (en anglais) donne 10 bons conseils de sécurité.
  • Si votre enfant a moins de 13 ans, il ne devrait pas avoir de compte TikTok selon les Conditions d’utilisation de l’appli. Si votre enfant a 13 ans ou plus, demandez-vous s’il est assez mature pour comprendre les risques et les conséquences et se protéger lorsqu’il utilise cette appli.
  • Aidez votre enfant à configurer les paramètres de confidentialité. Avec un compte privé, l’utilisateur peut accepter ou refuser des abonnés, décider qui peut voir ses vidéos et limiter les messages entrants aux abonnés. Rappelez à votre enfant de limiter ses abonnés aux personnes qu’il connaît dans la vraie vie.
  • Toutefois, même en mode privé, la photo de profil de l’utilisateur, son nom d’utilisateur et sa biographie restent visibles en tout temps à tous les utilisateurs de la plateforme. Dites à votre enfant, lorsqu’il crée son profil, de faire en sorte que son nom d’utilisateur et ses vêtements ne révèlent rien à son sujet (pas d’uniforme scolaire, de maillot d’équipe, etc.).
  • Rappelez à votre enfant qu’il est facile de perdre le contrôle d’une vidéo mise en ligne, même quand le bouton de téléchargement est désactivé.
  • Dites-lui de cesser toute communication avec quelqu’un qui chercherait à le contraindre par la menace à produire ou à partager une vidéo et de vous prévenir aussitôt. Il ne faut jamais obéir à de telles demandes.
  • Soyez là pour votre ado et maintenez un climat propice au dialogue. Ne manquez pas de lui rappeler qu’il peut vous demander de l’aide en tout temps sans craindre de s’exposer à des conséquences et faites-lui bien comprendre qu’il n’est jamais trop tard pour demander de l’aide.