Nouveaux dangers

Ce n’est pas facile de se tenir à jour sur les dangers qui guettent nos enfants sur Internet. Il y a toujours de nouvelles applis et de nouveaux sites qui apparaissent, des sites connus qui changent leurs paramètres de sécurité et des prédateurs d’enfants qui trouvent sans cesse de nouvelles façons de se rapprocher de leurs cibles et de les manipuler. Vous trouverez ci-dessous de l’information sur les dangers d’Internet et les mesures que vous et votre enfant pouvez prendre pour vous protéger.

Enfants de 8–10 ans

Cyberintimidation – harcèlement par Internet

La cyberintimidation est une forme d’intimidation exercée par l’intermédiaire d’ordinateurs, de téléphones intelligents et d’autres appareils. Il s’agit d’un comportement abusif, ciblé, délibéré et répétitif destiné à causer du tort à une autre personne. À la différence de l’intimidation en face à face, la cyberintimidation ne laisse aucun répit; les enfants qui en sont victimes peuvent recevoir des messages blessants à tout moment.

N’oubliez pas de discuter régulièrement de sécurité en ligne avec votre enfant. Malheureusement, il n’existe pas de solution rapide et efficace pour se renseigner sur le sujet. Expliquez ce qui suit à votre enfant :

  • Considère que tout ce que tu publies (y compris les photos) est public. Si ça tombe entre de mauvaises mains, ça pourrait être utilisé contre toi.
  • Protège tes mots de passe, arrange-toi pour qu’ils soient difficiles à deviner et ne les donne à personne.
  • Mets en doute ce que tu vois sur Internet. Les gens peuvent facilement mentir sur presque tout : âge, sexe, intérêts, personnalité, etc. Doute de tout.
  • Préviens un adulte s’il t’arrive quelque chose sur Internet qui te met mal à l’aise ou qui te semble « bizarre ».
  • Fais attention avec les conversations vidéo parce que des images de toi peuvent être prises et enregistrées.
  • Abstiens-toi de dire sur Internet des choses que tu ne dirais jamais dans la vraie vie.
  • Prends l’habitude de vérifier souvent tes paramètres de confidentialité dans tes applis de médias sociaux.
  • Si quelqu’un t’envoie des messages méchants sur Internet :
    • Ne réponds pas. C’est difficile de ne pas répondre quand on reçoit des méchancetés parce qu’on veut se défendre. Mais cela pourrait empirer les choses.
    • Conserve ces messages; ne les efface pas. Copie-les quelque part pour les montrer à un adulte.
    • Va voir un adulte de confiance. Trouve un adulte qui saura te réconforter et t’aider à résoudre la situation.
    • Bloque la personne qui t’envoie ces messages. Avec l’aide d’un adulte de confiance, bloque cette personne et enlève-la de tes « amis » sur les sites de médias sociaux.
    • Dénonce cette personne. Si tu continues de recevoir des messages méchants, continue de le dire à ton adulte de confiance pour qu’il t’aide à faire une plainte. Tout le monde a droit à la sécurité et au respect.
  • Si tu connais quelqu’un qui agit méchamment envers quelqu’un d’autre sur Internet :
    • Reste en dehors de ça. Si tu as des amis qui envoient des messages méchants à d’autres personnes, ne fais pas comme eux.
    • Si tu reçois un message méchant à propos de quelqu’un, ne le fais pas suivre à d’autres personnes.
    • Va voir un adulte de confiance. Si tu connais quelqu’un qui se fait persécuter par d’autres enfants, parles-en à un adulte. Tout le monde a droit à la sécurité et au respect.

Leurre par Internet

Le leurre par Internet, c’est le fait de communiquer avec un enfant par Internet dans un but sexuel. Selon le Code criminel du Canada, se rend coupable de leurre quiconque, par un moyen de télécommunication (p. ex. clavardage, messagerie instantanée, textos), communique avec une personne qu’il croit âgée de moins de 18 ans dans le but de commettre une infraction sexuelle contre elle. Les personnes en quête d’enfants dans un but sexuel passent parfois par des applis et des jeux en ligne dotés de fonctions de clavardage ou de conversation vidéo pour entrer en relation avec des enfants.

  • Dites à votre enfant de cesser toute conversation avec quelqu’un qui, dans un jeu en ligne ou sur Internet, lui dit quelque chose ou lui demande de faire des choses qui le font sentir « bizarre ». Dites-lui de prévenir un adulte de confiance si cela se produit.
  • Rappelez à votre enfant de ne jamais envoyer de photos à ses compagnons de jeu.
  • Rappelez-lui de vous demander la permission avant d’envoyer une photo à quelqu’un sur Internet ou d’entrer en conversation vidéo.
  • Rappelez-lui qu’il peut vous parler à tout moment s’il a besoin d’aide dans une situation difficile, sans craindre de s’exposer à des conséquences.

Exposition à du matériel sexuellement explicite

Les enfants sont exposés dès l’âge de 8–9 ans à du contenu sexuel explicite sur Internet.

Ils peuvent être exposés à du matériel sexuellement explicite (pornographie adulte, etc.) simplement en tapant incorrectement une adresse Web dans leur navigateur ou en cliquant sur un mauvais lien dans des résultats de recherche et ainsi se retrouver sur un site où ils ne devraient pas être.

Pour réduire les risques que votre enfant tombe sur de la pornographie :

  • Intéressez-vous à ses activités en ligne.
  • Mettez des contrôles parentaux, utilisez des logiciels de filtrage et limitez le temps d’écran de votre enfant.*
  • Si votre enfant est jeune, ne le laissez pas sur Internet sans surveillance.
  • Parlez souvent avec votre enfant de relations humaines et de limites personnelles.
  • Donnez-lui des repères en ce qui concerne les relations saines et la sexualité saine pour qu’il puisse exercer son jugement vis-à-vis des messages véhiculés par les médias de masse.
  • Parlez ouvertement avec votre enfant des messages négatifs qui se cachent dans les contenus véhiculés par les médias (glorification de la violence et du pouvoir, stéréotypes de genre, etc.).
  • * Les parents ont accès à toutes sortes de logiciels pour protéger leurs enfants sur Internet, et chacun a ses avantages et ses inconvénients. Par conséquent, nous ne sommes pas en mesure de recommander un ou plusieurs logiciels en particulier. La plupart des appareils et des navigateurs offrent la possibilité d’utiliser des contrôles parentaux pour bloquer l’accès aux sites identifiés comme étant destinés aux personnes de plus de 18 ans. Cependant, les options offertes varient selon l’appareil et le navigateur (Safari, Google Chrome, etc.) utilisés pour accéder à Internet. La plupart des appareils offrent également des contrôles parentaux permettant de restreindre les types d’applications pouvant être téléchargées sur l’appareil.

    Toutefois, il ne faut pas s’en remettre exclusivement à ces réglages. L’utilisation de contrôles parentaux ne garantit pas un filtrage à toute épreuve. L’accompagnement parental reste la meilleure des options.

Votre enfant est bouleversé et vous craignez que ce soit parce qu’il a vu du matériel sexuellement explicite?

  • Vérifiez les historiques de recherche sur les appareils qu’il utilise. S’il a vu du matériel explicite, expliquez-lui à quel point cela peut être dérangeant et dites-lui que ce n’est pas comme ça que les choses se passent dans une vraie relation. Expliquez-lui que la pornographie, c’est de la mise en scène.
  • Parlez-lui de relations saines et proposez-lui des ressources adaptées à son âge où il trouvera réponse à ses questions.
  • Augmentez votre présence et surveillez ses activités en ligne plus étroitement pendant quelque temps.
  • Apportez du soutien affectif à votre enfant et soyez prêt à l’écouter. En situation de stress, il est bon pour un enfant de simplement pouvoir parler à quelqu’un qui se soucie de lui sans craindre de se faire juger.
  • Si votre enfant n’a pas envie de parler, dites-lui qu’il n’hésite pas à le faire au besoin.
  • S’il ne se comporte pas comme d’habitude et que vos inquiétudes persistent, consultez votre médecin de famille.

Pour en savoir davantage, consultez la section Information complémentaire.