Intérêts et risques

Enfants de 8–10 ans

Les enfants de cet âge commencent à s’investir plus à fond dans leurs jeux et à approfondir leurs relations avec leurs pairs. Ils commencent aussi à avoir un plus grand besoin d’intimité et ont tendance à tester les limites de leurs parents.

Applis

La majeure partie du temps écran des enfants (téléphone intelligent, tablette, etc.) est consacré aux jeux, aux réseaux sociaux et à la messagerie instantanée. La plupart des applis sont faciles et agréables à utiliser, mais il faut exercer un droit de regard sur l’usage que les enfants en font.

  • Certaines applis peuvent être « cachées » sur l’appareil. Il est possible de cacher des applis sur un appareil en dissimulant leurs icônes ou en les plaçant dans un dossier pour qu’elles ne soient pas visibles au premier coup d’œil.
  • Plusieurs applis utilisent des services de géolocalisation qui, une fois activés sur l’appareil, permettent de déterminer la position de l’utilisateur grâce à la technologie GPS. Certaines applis encouragent l’utilisateur à annoncer sa présence quelque part (check-in) ou à partager sa position, tandis que d’autres partageront sa position sans son intervention.
  • D’autres risques associés aux applications de jeu, de clavardage, de messagerie et de médias sociaux sont mentionnés plus loin, sous les rubriques correspondantes.
  • Familiarisez-vous avec les applis que votre enfant veut télécharger pour vous assurer qu’elles sont appropriées pour son âge.
  • Vérifiez leurs conditions d’utilisation. Est-ce possible de signaler une activité inappropriée?
  • Aidez votre enfant à choisir son nom d’utilisateur et son mot de passe et à créer son profil. Les activités en ligne d’un enfant de son âge doivent toujours être encadrées par un parent ou un adulte de confiance.
  • Il faut toujours télécharger les applis à partir de magasins officiels comme iTunesMD et Google PlayMD pour éviter de télécharger des versions illégitimes qui pourraient contenir des logiciels malveillants ou des virus.
  • Assurez-vous que vous et votre enfant êtes au courant des frais supplémentaires que pourraient engendrer les applis que vous téléchargez. En plus de leur prix d’achat et d’utilisation, plusieurs applis invitent à faire des achats intégrés quand on commence à les utiliser. Réglez les paramètres des applis de telle sorte que votre enfant doive obtenir votre permission avant d’acheter quoi que ce soit.
  • Familiarisez-vous avec les fonctions de contrôle parental sur les téléphones intelligents et les tablettes. Certains appareils permettent aux parents d’activer des restrictions applicables à certaines applis et fonctions de l’appareil ainsi qu’à des sites de médias sociaux et à des contenus en ligne. Par exemple, sur les appareils iPhoneMD et iPadMD, on peut « Activer les restrictions » sous l’icône « Réglages ».
  • Limitez le temps que votre enfant passe sur Internet; imposez-lui des limites et assurez-vous qu’il les respecte.
  • Habituez votre enfant à vous consulter avant de télécharger des applis. Les activités en ligne d’un enfant de son âge doivent toujours être encadrées par un parent ou un adulte de confiance.
  • Dites à votre enfant que si quelque chose le trouble sur Internet, il peut vous prévenir sans craindre de s’exposer à des conséquences.
  • Discutez avec votre enfant des fonctions de clavardage de certaines applis et du caractère public d’Internet. Expliquez-lui l’importance d’obtenir votre permission avant de clavarder avec des gens.

Caméras

Les caméras permettent aux enfants de laisser aller leur créativité et d’avoir du plaisir à discuter avec leurs proches et amis de ce qui se passe dans leur vie. Même s’il est toujours agréable de partager ses expériences, les parents et les enfants doivent comprendre que les images prises par la caméra peuvent se retrouver ailleurs.

  • Lorsqu’une appli ou un service utilise la caméra de l’appareil, l’utilisateur peut penser que les images ne sont partagées que temporairement et qu’il n’a donc rien à craindre, mais sachez qu’il est possible de capturer et de retransmettre ces images.
  • Lorsqu’un enfant fait de la vidéo en direct avec la caméra de son appareil, les images peuvent être enregistrées à son insu.
  • À moins de connaître l’autre personne, les enfants n’ont aucun moyen de savoir à qui ils ont vraiment affaire. Des images préenregistrées peuvent être diffusées en continu pour faire croire aux enfants qu’ils conversent « en direct » avec leur interlocuteur.
  • Voyez avec votre enfant comment activer les contrôles et ajuster les paramètres de confidentialité de ses applis ou services pour restreindre l’auditoire de ses photos et vidéos. Souvent, les applis sont réglées par défaut sur « public ». En revanche, si le profil est « privé », l’accès aux publications ne sera permis qu’aux utilisateurs approuvés, aux « amis » ou aux « abonnés ».
  • Voyez comment votre enfant se sert de la caméra sur ses appareils et gardez l’œil sur les messages et les photos et vidéos qu’il met en ligne.
  • Donnez l’exemple pour ce qui est du bon usage d’une caméra; il ne faut jamais prendre ou envoyer des images sans consentement.
  • Habituez votre enfant à vous consulter avant de clavarder ou de partager des photos ou des vidéos avec quelqu’un sur Internet. Les activités en ligne d’un enfant de son âge doivent toujours être encadrées par un parent ou un adulte de confiance.
  • Dites à votre enfant que si quelqu’un lui demande une photo ou veut avoir une conversation vidéo avec lui, ou encore si quelqu’un lui envoie une photo, il doit bloquer cette personne et venir vous prévenir ou prévenir un adulte de confiance.
  • Expliquez à votre enfant que vous êtes là pour le protéger et le soutenir, de sorte que si quelque chose tourne mal ou s’il fait une erreur, il peut sans problème vous demander de l’aide.

Clavardage, messagerie et textage

Les applis de clavardage, de messagerie et de textage offrent aux enfants des moyens rapides, amusants et créatifs de communiquer directement avec leurs proches et amis. Or, l’âge minimal requis par les fabricants de ces applis est souvent de 13 ans. Cette forme de communication a beau être amusante, elle fait néanmoins tomber les limites sociales qui tempèrent normalement les interactions en face à face. Du coup, les transgressions de limites personnelles peuvent survenir plus rapidement et plus aisément, créant des conditions propices au partage d’informations intimes et à des gestes inappropriés ou blessants.

  • Du moment qu’un message est envoyé, on ne contrôle plus sa diffusion. Les renseignements personnels (y compris les photos et vidéos) peuvent facilement être capturés ou retransmis à autrui.
  • Les préados acceptent parfois des demandes d’amitié ou d’ajout de la part de personnes qu’ils ne connaissent pas en vrai.
  • Certaines applications de messagerie anonyme permettent aux enfants de converser facilement avec des inconnus.
  • Certains services ou applis portent l’utilisateur à croire que ses informations (photos et vidéos y comprises) ne sont partagées que temporairement et qu’il n’a donc rien à craindre, mais il faut être vigilant. Les renseignements communiqués (y compris les photos et vidéos) peuvent être capturés et retransmis à autrui.
  • Aidez votre enfant à choisir son pseudonyme et son mot de passe pour les applis et les services de clavardage ou de messagerie qu’il utilise.
  • Examinez les conditions d’utilisation des programmes de clavardage ou de messagerie pour savoir quel est l’âge minimal requis par le fabricant et comment signaler les contenus et les messages inappropriés.
  • Vérifiez que le programme de clavardage ou de messagerie de votre enfant est réglé de telle sorte que personne ne puisse engager la conversation avec lui sans sa permission.
  • Habituez votre enfant à vous consulter avant de clavarder ou de communiquer par texto avec quelqu’un. Les activités en ligne d’un enfant de son âge doivent toujours être encadrées par un parent ou un adulte de confiance.
  • Dites à votre enfant de vous prévenir ou de prévenir un adulte de confiance immédiatement si quelqu’un veut clavarder ou échanger des textos avec lui.
  • Faites-lui bien comprendre qu’un internaute peut très bien se faire passer pour autrui. Un internaute peut prétendre être plus âgé ou plus jeune qu’il ne l’est en réalité ou utiliser à des fins malveillantes les informations, photos ou vidéos qui lui sont transmises.
  • Dites à votre enfant que si quelque chose ou quelqu’un le trouble dans ses communications (clavardage, messagerie, textos), il peut vous prévenir sans craindre de s’exposer à des conséquences ou de se faire priver d’Internet.
  • Expliquez-lui que si quelqu’un lui demande quelque chose qui lui paraît « bizarre », il doit couper la communication avec cette personne et vous rapporter ce qui s’est passé.

Jeux en ligne

Ludiques et interactifs, les jeux en ligne plaisent beaucoup aux enfants. Vous devez toutefois vous assurer que votre enfant choisisse des jeux appropriés pour son âge.

  • Les jeux en ligne sont souvent dotés de fonctions de clavardage permettant aux utilisateurs de communiquer avec des personnes qu’ils ne connaissent pas dans la vraie vie. Il est facile au moyen de ces fonctions d’exposer des enfants à des conversations inappropriées ou de les diriger vers des contenus inappropriés sur d’autres sites.
  • Certaines applis de jeu utilisent les fonctions GPS de l’appareil et dévoilent la position de l’utilisateur aux autres joueurs.
  • Familiarisez-vous avec les jeux en ligne qui intéressent votre enfant pour vous assurer qu’ils sont appropriés pour son âge. Quelques points à vérifier :
    • Le jeu est-il supervisé par un modérateur?
    • Le jeu ne contient pas de matériel obscène ou violent.
    • Le jeu comporte-t-il des fonctions de clavardage? Est-ce possible de les désactiver?
    • Y a-t-il d’autres fonctions non essentielles qui peuvent être désactivées par mesure de sécurité?
  • Vérifiez les consignes du jeu. Est-ce possible de signaler une activité inappropriée?
  • Aidez votre enfant à choisir son nom d’utilisateur et son mot de passe. Les activités en ligne d’un enfant de son âge doivent toujours être encadrées par un parent ou un adulte de confiance.
  • Habituez votre enfant à vous consulter avant de jouer à de nouveaux jeux ou de partager des informations en ligne. Les activités en ligne d’un enfant de son âge doivent toujours être encadrées par un parent ou un adulte de confiance.
  • Tout comme vous le feriez pour un jeu hors ligne, expliquez à votre enfant les consignes à respecter dans un jeu en ligne.
  • Dites à votre enfant de ne jamais cliquer sur un lien ou un fichier venant d’une personne qu’il ne connaît pas.
  • Dites à votre enfant que si quelque chose ou quelqu’un le trouble dans un jeu en ligne, il peut vous prévenir sans craindre de s’exposer à des conséquences.
  • Dites-lui de venir vous demander la permission par mesure de précaution si, dans un jeu, il se fait demander d’aller sur un site de conversation vidéo ou une quelconque plateforme de clavardage.

Moteurs de recherche

Les enfants trouveront sur Internet des contenus sur à peu près tous les sujets qui les intéressent. En quelques clics, ils ont désormais accès à des contenus divertissants, informatifs et éducatifs, mais la recherche d’informations sur Internet les expose aussi à des risques.

Malgré les filtres et les contrôles parentaux, les enfants peuvent quand même tomber sur des contenus inappropriés pour leur âge lorsqu’ils font des recherches sur Internet.

  • Utilisez les options de filtrage des moteurs de recherche pour mieux contrôler les résultats. Elles ne sont pas infaillibles, mais elles aident à éviter le matériel violent et les contenus pour adultes.
  • Aidez votre enfant dans ses recherches en ligne sur les sujets qui l’intéressent. Surveillez les activités en ligne de votre enfant à son âge.
  • Limitez le temps que votre enfant passe sur Internet; imposez-lui des limites et assurez-vous qu’il les respecte.
  • Expliquez-lui qu’Internet est un lieu public. Faites-lui comprendre qu’il y a des contenus inappropriés sur Internet et que ce qui se trouve en ligne n’est pas pour autant véridique ou exact.
  • Dites à votre enfant que si quelque chose le trouble sur Internet, il peut vous prévenir sans craindre de s’exposer à des conséquences.

Sites de partage de vidéos

Les enfants aiment beaucoup regarder des vidéos en ligne. Ils ont accès à une offre d’information et de divertissement incroyable, mais ils risquent aussi de tomber sur des contenus inappropriés en cherchant des vidéos à regarder.

  • Les sites de partage de vidéos ne permettent pas toujours de mettre des contrôles parentaux ou d’empêcher les enfants de voir certains types de vidéos.
  • Le comportement des enfants à la caméra peut être enregistré et utilisé à mauvais escient.
  • Vérifiez les vidéos que votre enfant veut regarder pour vous assurer qu’ils sont appropriés pour son âge.
  • Aidez votre enfant à trouver des vidéos sur des sujets qui l’intéressent. Les activités en ligne d’un enfant de son âge doivent toujours être encadrées par un parent ou un adulte de confiance.
  • Limitez le temps que votre enfant passe sur Internet à regarder des vidéos; imposez-lui des limites et assurez-vous qu’il les respecte.
  • Montrez-lui combien vous faites attention aux images que vous prenez et que vous publiez sur Internet.
  • Habituez votre enfant à vous consulter avant de chercher des vidéos sur des sites de partage de vidéos.
  • Dites à votre enfant que s’il voit quelque chose qui le trouble dans une vidéo en ligne, il peut vous prévenir sans craindre de s’exposer à des conséquences.
  • Discutez avec lui des limites qu’il se doit d’observer relativement aux images qu’il prend et qu’il publie sur Internet. Faites-le réfléchir à l’intérêt de publier des images à la vue de tous et aux risques qu’elles soient utilisées à mauvais escient.

Pour en savoir davantage, consultez la section Information complémentaire.